Plugin Spip “Alertes”

Le plugin Spip “Alertes”, réalisé par l’agence, est désormais disponible. 

Ce plugin a pour but de permettre à des visiteurs identifiés de recevoir une alerte par email lors de la publication d’un article.
Il leur permet de s’abonner à divers objets SPIP (secteurs, rubriques, mots-clés, auteurs) et de recevoir un email (personnalisable) les informant de la publication d’un article associé à ceux-ci.
Les administrateurs du site peuvent définir à quels types d’objets SPIP les visiteurs peuvent s’abonner.

A noter : si ce plugin est fonctionnel tel quel, il n’est pas « clef en main » et nous vous recommandons fortement de réaliser vos propres squelettes d’alertes afin d’obtenir des emails conformes à la charte de votre site.

Vous pouvez télécharger le plugin ici : Alertes

Ce plugin  est notamment utilisé sur le site www.auparfum.com

Installation

Ce plugin nécessite le plugin Facteur ( à télécharger ici)

Il s’installe comme tous les autres plugins SPIP.

Configuration

Une fois l’installation terminée, configurez le système d’abonnement aux alertes, via la page « Configuration Alertes » (ecrire/?exec=configurer_alertes) dans l’onglet « Configuration ».

configuration-alertes

Le formulaire de configuration présente les champs suivants :

  • « Activer les alertes par email ? » : tant qu’il n’est pas à « Oui », aucune alerte n’est envoyée.
  • « Mode d’envoi » : permet de choisir comment sont envoyés les emails d’alertes.

Si « Envoyer via le CRON » est choisi (ce qui est recommandé) : les emails d’alertes seront envoyés peu à peu (par lot) lors du passage du pseudo-CRON SPIP. Il faudra donc un certain temps pour que tous vos abonnés soient prévenus, mais cela allégera la charge.

Si « Envoyer directement » est choisi (ce que nous déconseillons) : les emails d’alertes sont envoyés directement (et potentiellement en masse) dès que l’article correspondant est publié. Le top de la réactivité, mais très gourmand : à réserver aux petits sites n’ayant pas une grande base d’abonnés et/ou une faible fréquence de publication.

Attention : si vous utilisez la configuration « Ne pas publier les articles avant la date de publication fixée. » de « Publication des articles post-datés », le système d’envoi d’alertes utilisera obligatoirement l’envoi via le CRON.

  • « Intervalle de passage du pseudo-CRON SPIP (en minutes) » : vous permet d’indiquer à quelle fréquence (en minutes) le CRON de SPIP doit vérifier s’il y a des alertes à envoyer. Fonctionne si le mode d’envoi est à « Envoyer via le CRON » (ou si vous utilisez des articles post-datés).
  • « Nombre d’emails d’alertes envoyés en un lot (CRON uniquement) » : vous permet de définir combien d’emails d’alerte sont envoyés à la fois par le CRON de SPIP, afin de ne pas surcharger votre serveur.
  • « Identifiants des groupes de mots-clés abonnables (séparés par une virgule) » : vous permet de définir à quel(s) groupe(s) de mot(s)-clé(s) doivent appartenir les mots-clés auxquels les visiteurs peuvent s’abonner. Ils recevront donc une alertes dès qu’un article portant l’un des mots-clés choisis est publié. Attention : nous définissons bien ici le(s) groupe(s) de mots, alors que l’abonnement en lui-même porte sur le (ou les) mot(s) de ce(s) groupe(s).
  • « Identifiants des secteurs abonnables (séparés par une virgule) » : vous permet de définir à quel(s) secteur(s) (rubriques de premier niveau) les visiteurs peuvent s’abonner. Ils recevront donc des alertes dès qu’un article est publié dans ce(s) secteur(s) (sous-rubriques comprises).
  • « Identifiants des rubriques abonnables (séparés par une virgule) » : vous permet de définir à quelle(s) rubrique(s) précise(s) les visiteurs peuvent s’abonner. Ils recevront donc des alertes dès qu’un article est publié dans l’une de ces rubriques et uniquement dans celles-ci (sous-rubriques exclues).
  • « Identifiants des auteurs abonnables (séparés par une virgule) » : vous permet de définir à quel(s) auteur(s) les visiteurs peuvent s’abonner. Ils recevront donc des alertes dès qu’un article est publié par un auteur présent dans leur sélection.

Comment permettre aux visiteurs identifiés de s’abonner ?

Deux mécanismes distincts sont possibles : soit une gestion d’abonnement « générale », soit une gestion d’abonnements « au cas par cas » sur les objets possibles.

Gestion d’abonnement global

Un formulaire affichant tous les types d’abonnements possible pour un visiteur identifié est disponible.
Dans vos squelettes, vous pouvez appeler ce formulaire de gestion d’abonnement globale via #FORMULAIRE_ALERTES_EMAIL{#ID_AUTEUR}
Il faut donc lui passer une variable id_auteur, correspondant à celle de l’utilisateur ( #SESSION{id_auteur} par exemple).
Ce formulaire peut être placer dans une page de profil privée par exemple.
Un exemple basique est disponible dans le répertoire du plugin : /exemples/exemple-mes-alertes.html

exemple

Notez que vous pouvez surcharger ce formulaire d’abonnement global en surchargeant /formulaires/alertes_email.html (et éventuellement /formulaires/alertes_email.php si vous voulez ajouter vos propres traitements).

Abonnement au cas par cas.

Dans vos squelettes #FORMULAIRE_ALERTE peut être utilisé dans une boucle pour permettre au visiteur de s’abonner (ou se désabonner) à l’objet affiché. Le formulaire capte automatiquement le type de la boucle et l’identifiant de l’objet affiché.

Bien évidemment, cela ne fonctionne que sur des objets pouvant recevoir des articles publiés : secteurs, rubriques, mots-clés ou auteurs.

Il est également possible d’expliciter sur quel objet portera le formulaire : #FORMULAIRE_ALERTE{rubrique,42} affichera un formulaire pour s’abonner ou se désabonner à la rubrique 42.

Un exemple basique est disponible dans le répertoire du plugin : /exemples/exemple-abo-rubrique.html

exemple-abo

exemple-desabo

Notez que vous pouvez surcharger ce formulaire d’abonnement global en surchargeant /formulaires/alerte.html (et éventuellement /formulaires/alerte.php si vous voulez ajouter vos propres traitements).
Un fichier CSS (basique) les concernant se trouve dans le dossier /css/alertes.css du plugin.

Personnaliser les alertes email envoyées

Une alerte est une email comprenant un sujet, une entête, un corps et un footer, qui disposent de leur propre squelette dans le dossier /alertes/ du plugin :

  • /alertes/sujet-email-alerte.html : squelette servant à générer le titre de l’email envoyé. Doit renvoyer du texte brut.
  • /alertes/header-email-alerte.html : squelette servant à générer l’entête de l’email. Il peut contenir par exemple le nom du site, la date ou un message à l’intention du visiteur.
  • /alertes/corps-email-alerte.html : squelette servant à générer le contenu proprement dit de l’alerte, c’est-à-dire des informations sur l’article publié.
  • /alertes/footer-email-alerte.html : squelette servant à clôturer l’email d’alerte. Il peut contenir divers informations annexes (liens vers le site, vers le profil du visiteur ou le système de gestion des abonnements aux alertes).

Les squelettes d’alertes fournis sont très basiques : surchargez-les et créez les vôtres en ajoutant un répertoire /squelettes/alertes/ contenant vos fichiers de même nom.

Attention : ils s’agit de squelettes destinés à générer du contenu envoyé par email : cela implique moult restrictions et formatages particuliers (CSS dans le code html « inline » par exemple).

Dans chacun de ces squelettes, vous pouvez accéder à l’identifiant du visiteur abonné via #ENV{id_auteur}, ce qui permet de personnaliser l’email.

Vous pouvez également accéder à l’identifiant de l’article concerné par l’alerte via #ENV{id_article}.

Les emails sont envoyés via le plugin Facteur : veillez à le configurer correctement

 

 

A SAVOIR

Pourquoi utiliser ce plugin ? 

  • Pour vous : Fidéliser ses internautes grâce à un système entièrement automatisé, moins consommateur en temps et en ressource qu’une newsletter.
  • Pour vos internautes : Etre prévenu en temps réel de vos publications, et ce uniquement pour le type d’informations qui les intéresse.

Il fallait y penser

  • Si un internaute est abonné à plusieurs mots-clés et qu’ils sont associés à un même article, il ne recevra qu’une seule alerte mail !
  • Vous pouvez utiliser un SMTP externe, type www.mandrillapp.com, afin de router vos mails de façon encore plus efficace… ce qui accessoirement évitera à votre propre smtp de pâtir d’une mauvaise “réputation” en cas d’envoi de nombreuses alertes.